+228 70432101 contact@ongcaditogo.org
Sélectionner une page

Le projet Action Communautaire pour la transparence dans la gestion de l’hygiène eau et assainissement (Act’HEA) pour les populations de Haho et du Moyen Mono, a été lancé ce jeudi Asrama dans la commune rurale de Haho 2 (environ 30 km de Notsé), a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News.

D’un coût de 29,422 millions de F.CFA, le projet est financé à hauteur de 25,892 millions de F.CFA par l’Union européenne (UE). La contribution de la Coopération pour l’Appui au Développement Intégral du Togo et Action de Développement par l’Autopromotion des Communautés (CADI Togo/ADAC), est estimée à 3,530 millions de F.CFA.

La cérémonie de lancement a été présidée par le préfet de Haho, en présence du maire de Haho2 et du secrétaire général du Moyen Mono (représentant le préfet) et du chef canton d’Asrama.

Le projet Act’HEA vise notamment à contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations cibles.

Il vise et à résoudre un certain nombre de problème : la non maîtrise des rôles et responsabilités des membres des comités de gestions, la réticence du paiement de l’eau dans certaines localités et les suspicions fondées ou non autour de la gestion des fonds issus de la vente de l’eau.

Dans son intervention, Awo Tchangani (Préfet de Haho) a remercié les partenaires (UE et Pro-CEMA) qui ont mis les moyens pour la réalisation du projet. Il a surtout invité les populations bénéficiaires à s’approprier ledit projet pour le bien de toutes les communautés concernées : « J’ose espérer que les résultats de ce projet seront atteints au bénéfice et à la satisfaction des acteurs ».

Dans son intervention, Awo Tchangani (Préfet de Haho) a remercié les partenaires (UE et Pro-CEMA) qui ont mis les moyens pour la réalisation du projet. Il a surtout invité les populations bénéficiaires à s’approprier ledit projet pour le bien de toutes les communautés concernées : « J’ose espérer que les résultats de ce projet seront atteints au bénéfice et à la satisfaction des acteurs ».

Précisons que le projet Act’HEA — mis en œuvre pour 12 mois — s’inscrit dans l’axe stratégique 3 du Plan national du développement (PND/2018-2022).

Officiellement lancé le 4 mars dernier à Lomé, le PND s’est donné comme défi de faire du Togo, la « plateforme économique par excellence » dans la sous-région.

Source: savoirnews.net